Assainissement collectif

La Ville de Monteux et le Syndicat Rhône Ventoux s’engagent contre les nuisances olfactives

 

Des épisodes odorants liés au système d’assainissement ont été constatés sur certains quartiers de Monteux. Conscients de cette problématique « odeurs » affectant la qualité de vie des riverains, la Ville de Monteux et le Syndicat Rhône Ventoux ont fait appel à des spécialistes du CIRSEE* de SUEZ environnement, l’équipe NOSE, pour la mise en œuvre d’une démarche globale de gestion des nuisances olfactives.

NOSE, une démarche innovante sur la commune de MONTEUX pour maîtriser les nuisances olfactives

NOSE (No Odors for SUEZ environnement) s’appuie sur une double approche, humaine et technique, pour gérer efficacement, durablement et de manière concertée des nuisances olfactives. Les experts du CIRSEE disposent d’un ensemble d’outils et de services pour mettre en œuvre une démarche sur-mesure afin d’identifier et de maîtriser les odeurs d’une installation.

 A Monteux, cette démarche est réalisée sur le réseau d’assainissement collectif et se déroule en 3 phases :

- Une étude du réseau d’assainissement et des plaintes odeurs.

- Une surveillance analytique au moyen de capteurs positionnés dans le réseau d’assainissement et hors du réseau (aérien).

- Une surveillance sensorielle grâce à un jury de riverains formés à la reconnaissance des odeurs.

Si vous êtes intéressés

Pour être membre du Jury de Riverains

ou pour plus d’informations

merci de bien vouloir contacter Arnaud Givelet du CIRSEE au 06.78.70.05.47




La station d’épuration de Gigondas

Station d'épuration de GigondasLe réseau public d’assainissement et la station d’épuration de la commune de GIGONDAS ont été mis en service en février 2011. Les ouvrages prévus pour 800 EH comportent une filière de type boues activées suivie d’un traitement des boues par lits à macrophytes.

Le montant de l’opération est de 1.800.000 € pour le réseau et de 718.100 € pour la station d’épuration. Ces ouvrages ont fait l’objet de subventions de la part de l’Agence de l’Eau et du Conseil Général.

 

 

La station d’épuration de Saint Didier

Station d'épuration de Saint DidierL’opération consiste en la création d’une nouvelle station d’épuration qui viendra remplacer l’ancienne unité de 1973 devenue vétuste. Cette nouvelle installation pourra traiter les eaux usées d’une population équivalente à 4200 équivalents-habitants. La technique de traitement dite par « filtration membranaire »  particulièrement performante contribuera à la protection d’un milieu naturel sensible : La Nesque.

Le montant de l’opération s’élève à 2 330 000 € subventionné par le Conseil Général et l’Agence de l’Eau.

Le délai de réalisation est de 13 mois, la mise en service étant  prévue en Octobre 2011.

3 - La station d’épuration à Suzette

La réalisation d’un réseau d’eaux usées et d’un système de traitement de type lit à macrophytes pour le village de Suzette sont prévus en 2011/2012. Le dimensionnement de la station d’épuration sera de 100 EH.

Le montant estimé de l’opération est de 415.000 HT. Des subventions seront sollicitées auprès de l’Agence de l’Eau, du Conseil Régional et du Conseil Général.