LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

UNE AIDE POUR L'ACCÈS À L'EAU POTABLE


A Itampolo, commune rurale de MADAGASCAR les travaux sont terminés

Dans le cadre du co-financement du Syndicat Rhône-Ventoux au programme de coopération décentralisée menée par l’Ong Transmad’Développement, « Plein Sud » de mise en œuvre d’un accès à l’eau potable dans la commune rurale d’Itampolo, initié en septembre 2011 et livré en Aout 2014, une mission de contrôle s’est déroulée en présence de Monsieur André Aiello, Vice-Président du Syndicat Rhône Ventoux du 30 mai au 04 juin 2015.

Ce projet consistait en la réalisation de forages, d’un réservoir, des installations de pompages, d’une adduction et d’un réseau de distribution doté de bornes fontaines et de branchements domiciliaires pour alimenter en eau la commune rurale d’Itampolo de 3500 habitants, 950 élèves et un centre médical. Le coût s’est élevé à 330.000 € avec la participation du Syndicat RHONE VENTOUX sur 2 ans, de 50.000 € par an.

Monsieur Aiello s’est donc rendu sur place en présence du directeur de Transmad, Monsieur Macquet avec pour objectif la rencontre avec les autorités locales, le constat des réalisations sur place, et des échanges avec les responsables et des usagers du service d’accès à l’eau potable d’Itampolo.

Monsieur André Aiello a pu constater la précarité et l’isolement dont souffrent les populations du grand sud Malgache, et particulièrement la détresse hydrique à laquelle elles sont exposées. Cette immersion furtive dans la réalité locale révèle les contraintes et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de projets de développement (logistique, communication, sécurisation, collaboration, …).


LES REALISATIONS PRECEDENTES

A Saint Augustin, Région de Tuléar à MADAGASCAR

Ce premier projet s’est déroulé en 2008-2009 et avait pour but la réalisation d’un forage, une adduction d’eau (3,5km) et un réseau de distribution (4,5km) doté de 28 bornes fontaines et de branchements privés. Il a également initié la création d’un service communal de l’eau afin d’inscrire le projet dans le cadre législatif malgache. Il a procuré aux 3 500 habitants de ce village une alimentation en eau de qualité à proximité de chez eux.

La contribution financière du Syndicat s’est élevée à 100 000 € répartis entre 2008 et 2009 pour un coût total du projet de 200 000 €, en collaboration avec le Syndicat des Eaux d’Ile de France (SEDIF).

Sur place, l’association Trans-Mad Développement a assuré le relais et s’est chargée de la supervision des différentes opérations.

 vous trouverez ci-joint, la vidéo relative aux travaux décrits ci-dessus https://youtu.be/b2BcaOA3x5Y

A Jdyad au MAROC

Solidarité au Maroc

 

Ce projet a permis la réalisation de six bornes fontaines pour la commune de JDAYD au Maroc, permettant de desservir 225 habitants.

Il a consisté également en la création du réseau de distribution d’eau et l’installation d’un chauffe eau solaire pour le dispensaire du village et le complexe social et artisanal. 

Le coût s’est élevé à 40 000 €. Le Syndicat Rhône Ventoux ainsi que la SDEI ont participé pour 2 500 € chacun.

L’association EAUSOLEIL-PACA a mis en œuvre le projet en collaboration avec le lycée technique de Vedène.